Histoire de cafés – Le Procope – Paris

Résultat de recherche d'images pour "café"

Pénétré dans le plus ancien café de Paris, ouvert en 1686, lieu littéraire parisien qui fit courir le Tout-Paris du XVIIIème siècle, c’est un peu comme tourner les pages d’un livre d’histoire.

Foyer des Encyclopédistes et des artistes de la Comédie Française, lieu de rendez-vous des révolutionnaires, Benjamin Franklin y rédigea même un chapitre de la Constitution américaine, abri des Romantiques George Sand et d’Alfred Musset, Voltaire, Rousseau, Diderot, Marat, Verlaine… tous ont fait du Procope un lieu mythique.
C’est au 13 rue de l’Ancienne Comédie (anciennement rue des Fossés saint Germain) que Procope, de son vrai nom Francesco Procopio dei Coltelli ouvre en 1684 le Café Procope.
Café littéraire réputé pour les glaces et le café que l’on y sert mais aussi pour les nouvelles que l’on y lit, les échanges d’idées… et les rencontres. A découvrir ou redécouvrir.

Résultat de recherche d'images pour "le procope"

le Procope 13 Rue de l’Ancienne Comédie, 75006 Paris, France

Enter into the oldest café of Paris, opened in 1686, Parisian literary place which made run the Tout-Paris of the XVIIIth century, it is like to turn the pages of a history book.
Home of the Encyclopaedists and the artists of the Comédie Française, the meeting place of the revolutionaries, Benjamin Franklin drafted there even a chapter of the American Constitution, the shelter of Romantic George Sand and of Alfred Musset, Voltaire, Rousseau, Diderot, Marat, Verlaine all made of Procope a mythical place.
It is in 13 street of the Old Comedy that Procope, of its real name Francesco Procopio dei Coltelli opens in 1684 the Café Procope.
Literary café renowned for ice creams and coffee which we serve but also for the novels  we read it, the exchanges of ideas and the dates… To discover or discover again.